A quoi sert un scarificateur

La première chose à faire dans la mise en place d’un jardin est de s'assurer que le sol est en parfait état. Pour cela, il faut enlever les branches et les feuilles sèches qui sont tombées sur la pelouse. Cela peut être une tâche ardue, car elle nécessite un effort physique important. Pour éviter ce travail forcé, de nouveaux outils ont été développés et proposés sur le marché : les scarificateurs. Ce sont des machines similaires aux tondeuses à gazon, mais qui servent plus précisément à éliminer toute la végétation indésirable qui s'accumule dans le sol. Bien qu’ils suivent en général le même principe, il existe quand même différents modèles qui offrent des services bien différents.

Un outil pour améliorer l’oxygénation du sol

Un scarificateur est un outil de jardinage fourni avec des lames ou des dents qui ont pour rôle de s’enfoncer et de remuer le sol pour faciliter l’entrée de l’eau et de l’air. Il s'agit d'un outil qui permet une meilleure oxygénation et une meilleure absorption de l'eau sur le sol, ce qui implique un gazon en meilleure santé, plus fort et plus dense. Son utilisation régulière, environ deux fois par an, créé des conditions optimales pour la croissance et le maintien d’une pelouse. Grâce au scarificateur, on peut enlever facilement toute la couche de végétation qui est concentrée dans la pelouse afin qu'elle puisse respirer, mais aussi éliminer les obstacles qui empêchent l'arrivée d'air, d'eau et de nutriments dans les racines. Il a la particularité d'être réglable en hauteur et se trouve également équipé de fortes griffes en acier qui facilitent cette tâche.

Quels sont les différents modèles ?

Il existe en général deux types de scarificateur : le modèle à barbelés et le scarificateur à lames. Le premier modèle élimine l'herbe sèche en effectuant un nettoyage superficiel du sol, tandis que le second découpe également le sol pour faciliter la pénétration de l'eau, de l'air et des nutriments. Le scarificateur à barbelés est un système qui n’est applicable que dans les petits jardins. De plus, si le sol est trop compacté, les barbelés ne pourront pas pénétrer suffisamment dans le sol et il faudra effectuer de nombreux passages.

En revanche, les modèles à jeu de lames rotatives peuvent mieux perforer la terre et atteindre une bonne profondeur pour bien aérer la couche inférieure du sol. Mais ce sont aussi des modèles assez coûteux qu’un scarificateur à barbelés. Les experts conseillent l’utilisation de scarificateurs à deux reprises : au printemps, pour réparer les dommages causés par les basses températures, et tout au long de l’automne, après la saison chaude.

scarificateur