Comment affuter une lame de tondeuse

Affûter une lame de tondeuse est à la portée de tous, aucune compétence particulière en bricolage n’est requise. Cependant, quel que soit l’outil utilisé, une lime, une meuleuse d’angle, une ponceuse à bande ou un touret à meuler, respecter les consignes de sécurité est indispensable. Faisons le point sur les différentes étapes.

Bien préparer une opération d’affûtage

Pour éviter les accidents, il est essentiel de travailler sur une tondeuse non allumée, retirer le fil de la bougie est également nécessaire. Comme l’appareil doit être couché sur un côté, il est indispensable que le réservoir soit vide afin d’éviter les fuites de carburant et les risques inhérents.

Avant de procéder au démontage, intercaler une planche préviendra un tour imprévu. Généralement, dévisser le gros boulon central libère la lame en toute sécurité. Porter des gants de sécurité protège les mains de toutes les coupures. Bien observer la place des différents composants facilitera également leur remise en place.

Avant de procéder à l’affûtage, il faut retirer les herbes en essuyant avec un chiffon sec. Si les rouilles sont trop nombreuses, les enlever avec une brosse métallique est conseillé. Cependant, si les lésions de la bordure sont trop graves, elles sont irrécupérables. Remplacer la lame est alors plus judicieux.

Aiguiser efficacement sa lame de tondeuse

Si on utilise un outil manuel, une lime par exemple, il est important de bien immobiliser la lame au sein d’un étau. Les fabricants précisent l’angle de coupe à rétablir, reproduire cette caractéristique est essentiel. La méthode consiste à procéder de l’intérieur vers l’extérieur.

Les outils dotés d’un moteur requièrent une plus grande vigilance. Des gants, des lunettes, un masque, des casques, une combinaison de protection et une bonne aération sont nécessaires. Dans un premier temps, procéder à plat permet de nettoyer les bavures avec une meuleuse d’angle. Ensuite, on rétablit l’angle de coupe en inclinant la lame, commencer par un côté avant de passer à l’autre. La démarche est identique si vous utilisez une ponceuse à bande. Grâce à la présence de deux meules sur chaque côté, un touret à meuler est plus rapide et plus performant.

Pendant l’opération, préserver l’équilibre entre les deux faces est primordial. Par ailleurs, il faut éviter la surchauffe qui détruira la qualité de la lame.

Lame de tondeuse : quelques précautions après l’aiguisage

Après l’opération, poser la lame sur une clé permet de vérifier son équilibre. Si elle bascule vers un côté, un rééquilibrage est nécessaire. Avant de la remettre en place, l’enduire d’une substance protectrice la préservera de la rouille. Lorsqu’elle est remise à sa place, effectuer un petit essai permet de constater les éventuelles anomalies. La durée de vie d’une lame est limitée, après un quatrième affûtage, il est plus judicieux de la remplacer.

Comment affuter une lame de tondeuse