Comment bien choisir une tronçonneuse ?

C'est l'époque pour laquelle de nombreuses personnes envisagent l’achat d’une tronçonneuse, étant donné qu’il s’agit d’un outil fréquemment utilisé dans les travaux de jardinage et forestiers, indispensable lorsqu'il s’agit de tailler et de couper des arbres. D’autant plus qu’à l’approche de la saison hivernale, la tronçonneuse est plus sollicitée pour accélérer la coupe et le remplissage du stock en bois de chauffage, afin d’approvisionner son système de chauffage pendant les mois les plus froids. Mais l’achat d’une tronçonneuse n’est pas une mince affaire, car il faut prendre en compte plusieurs paramètres pour trouver le modèle adapté à ses besoins.

Choisir selon le type de moteur

Il existe trois motorisations à prendre en compte lorsqu’il s’agit d’acheter une tronçonneuse. Il y a les modèles électriques qui sont alimentés au courant et qui sont idéals pour tailler et couper les bois tendres d’environ 20 cm de diamètre. Ils sont parfaitement adaptés pour les travaux de jardinage domestiques. Ensuite, on a également les tronçonneuses à batterie, qui sont généralement équipées d’une batterie de 18 V à 36 V. Ces modèles sont généralement plus légers et maniables, offrant ainsi une grande liberté de mouvement à l’utilisateur. Ils sont idéals pour couper des bois résineux d’environ 15 cm de diamètre, et ce, même lorsque les travaux doivent s’effectuer en hauteur. Enfin, les tronçonneuses thermiques ou à essence, qui existent en 2 temps (essence + huile) et 4 temps (essence uniquement). Elles sont réputées pour leur robustesse et leur fiabilité, et qui sont capables de couper des bois durs et épais.

Un modèle plus grand et lourd ou petit et léger ?

D’autres paramètres doivent aussi être considérés pour bien choisir sa tronçonneuse. La longueur du guide où la scie à chaîne va se poser est par exemple un facteur important. Cette longueur permet de déterminer la taille du bois à couper. Un guide plus long permet de couper les grands arbres, cependant, cette longueur ne sera pas sans conséquence. Plus le guide est long, plus la tronçonneuse devient difficile à manipuler. Par conséquent, ce genre de modèle ne doit être utilisé que pour des coupes brutes et sans précision, et s’adresse généralement aux arbres de grand diamètre. Et inversement, les guides plus courts permettent des coupes plus précises, et sont idéals pour les bois de petite taille. Il en va de même en ce qui concerne le poids de la tronçonneuse, qui influence énormément les mouvements de l’utilisateur.

Une tronçonneuse qui répond à ses fréquences d’utilisation

Le dernier critère de choix concerne la fréquence d’utilisation de la tronçonneuse. Si on envisage d’utiliser occasionnellement cet appareil, alors un modèle électrique serait plus adapté pour des utilisations ponctuelles. Par ailleurs, pour des travaux fréquents et intensifs de prévus, y compris des bois solides à couper, il faut miser directement sur une tronçonneuse thermique, car elle sera plus autonome et assez puissante dans ce domaine. La tronçonneuse à batterie en revanche convient également à des usages ponctuels, mais est à la fois utilisable n’importe où et n’importe quand, à condition de ne prévoir avec que des travaux de faible ampleur, et avec des bois plus fins. Quoi qu’il en soit, et peu importe le modèle choisi, il ne faut pas non plus oublier de prévoir un entretien régulier de la tronçonneuse pour conserver ses performances.

Comment bien choisir une tronçonneuse ?