Tout ce qu’il faut savoir sur la motobineuse

Une motobineuse est un outil de jardinage, mais surtout une machine agricole utilisée pour travailler le sol. Elle peut être à essence ou électrique, et nécessite d’être manipulée manuellement pour fonctionner. À la différence d’un motoculteur, celle-ci est beaucoup plus petite, et ne peut travailler qu’un terrain d’environ 1 000 m² au maximum. Cela veut dire qu’elle est exclusivement dédiée à des usages domestiques, ce qui fait de cette dernière un outil idéal pour le jardinage. Outre son efficacité, la motobineuse c’est aussi une solution gain de temps quant à la réalisation des travaux qui ont été réalisés à la main auparavant.

Une petite machine pour travailler le sol

Cultiver un jardin signifie soulever le sol, briser les mottes de terre et les retourner afin que les plantes aient un lit aéré, riche en nutriments, où s’enraciner. Un jardinier peut faire cela dans de petites zones telles que des parterres de fleurs, mais pour un jardin de taille appréciable, l’utilisation d’une motobineuse peut être plus adaptée. Cette machine transforme mécaniquement le sol, y compris la terre lourde et compacte, afin qu’on puisse cultiver des plantes saines et résistantes. Une motobineuse est généralement proposée avec un moteur à essence ou électrique. Les modèles à essence offrent une grande liberté de mouvement et permettent de travailler un terrain plus vaste, tandis que les motobineuses électriques sont surtout vouées pour des usages ponctuels et sur une surface limitée.

Les différents types de motobineuses

Si les motoculteurs préparent et travaillent la terre par rotation et labourage, les motobineuses le font différemment. Il faut savoir qu’il existe deux grands types de motobineuses : la motobineuse à dents frontales et un autre modèle à dents arrière. Une motobineuse à dents frontales place ses lames devant ses roues et tourne dans la même direction : en avant. En appuyant sur la poignée, l’avant se soulève, ce qui empêche les dents de s’enfoncer et permet à l’utilisateur de diriger la machine sur ses roues. Une motobineuse à dents arrière, par contre, place ses lames derrière les roues. Cela aide lames arrière à creuser plus profondément que leurs homologues à dents frontales. Le poids des mains et la pression due aux traînées derrière les roues créent une pression descendante sur les dents, permettant ainsi de faire remonter les sols profonds vers la surface.

Quel modèle choisir pour quel travail ?

Pour un jardinier/cultivateur qui souhaite réaliser des entretiens de routine, une motobineuse à dents frontales lui permettra de réaliser ces petites tâches facilement et rapidement. De l’arrachage des mauvaises herbes à l’aération du sol, cette machine lui fera gagner un temps précieux, tout en réduisant les efforts physiques que cela entraîne. En revanche, si on veut réaliser un labourage et un binage assez profond afin de retourner la terre le plus efficacement possible, la motobineuse à dents arrière est la plus adaptée. Cette position permet de mieux engendrer la pression sur la machine depuis les poignets, afin que celle-ci puisse remuer entièrement le sol et le préparer pour la semence.

HondaTiller motobineuse